Maladies de la cornée

La cornée est la partie transparente et bombée à l'avant de l'œil, qui couvre l’iris et la pupille et joue le rôle de lentille naturelle.

Diverses pathologies compromettant sa transparence peuvent l’affecter, généralement causée par un virus ou une bactérie.

  • L’abrasion cornéenne regroupe toutes les blessures (éraflures, coupures, égratignures) qui touchent l’épithélium, couche extérieure de la cornée. 
  • L’érosion cornéenne est la perte de l'épithélium, qui survient habituellement lorsque un objet touche la surface de l’œil (lentilles, branche, doigt), reste dans l'œil (poussière, fragment de verre), ou le frappe violemment (ballon, balle de tennis).
  • La kératite est une inflammation de la cornée, souvent due à une infection bactérienne, notamment chez les porteurs de lentilles de contact.
  • Le kératocône est une déformation progressive de la cornée, qui perd sa forme sphérique en s’amincissant et prend une forme de cône irrégulier. Cette maladie, qui provoque des troubles de la vision, survient généralement à la fin de l’adolescence.
  • La dystrophie de Fuchs est une maladie progressive qui provoque un vieillissement prématuré des cellules de la cornée et ainsi, une perte de la transparence cornéenne.

Traitement des maladies de la cornée

Les traitements non-invasifs comprennent les collyres (gouttes lubrifiantes ou larmes artificielles), les pommades ophtalmiques ou les pansements oculaires. Dans le cas d’infection, des antibiotiques et médicaments antiviraux sont prescrits pour traiter le germe en cause.

Lorsque les traitements non-invasifs ne parviennent plus à stopper la maladie, la greffe de cornée (kératoplastie) est préconisée. Le but est de remplacer la partie malade de l’œil par un tissu sain, prélevé sur un donneur. Il existe deux types de greffe de cornée :

  • Complète (transfixiante) : toute l'épaisseur de la cornée centrale est remplacée.
  • Partielle (lamellaire) : si la maladie ne touche qu'une seule des couches de la cornée.

Il existe un risque de rejet de la greffe ; environ un cas sur dix survient après l’opération.

Votre spécialiste déterminera la procédure la mieux adaptée à votre cas lors d’un examen approfondi à l’aide d’une imagerie de pointe.

Symptômes des maladies de la cornée

Baisse de la vision, sensibilité à la lumière, douleurs, picotements, larmoiements, vision double, déformation de la vision

Contactez-nous

Contact principal